Emission obligataire Vandemoortele

©Wouter Van Vooren

Le producteur alimentaire Vandemoortele émet une obligation (subordonnée). Il vise à lever au moins 30 Mio EUR et au maximum 50 Mio EUR. La période de souscription s'étend du vendredi 24 juin au 28 juin 2022, mais peut être clôturée anticipativement après une journée.

Obligation d'une durée de 7 ans

■ Code ISIN: BE0002867480
■ pas de rating officiel
■ coupon brut: 5,60%
■ prix d'émission: 101,875% (!)
■ rendement brut: 5,273%
■ rendement net: 3,612%
■ coupure: 1.000 EUR
■ date de paiement: 4 juillet 2022
■ banques-guichets: Banque Degroof Petercam, KBC Banque

©Wouter Van Vooren

Vandemoortele n'a actuellement qu'une seule obligation en circulation, en grosses coupures. La dernière obligation de détail a été dûment remboursée le 10 juin 2022. Le timing de cette nouvelle émission obligataire n'est donc pas une surprise. Vandemoortele a souffert du Covid-19 et de l'inflation des coûts l'année dernière. Les produits de boulangerie se sont bien comportés, alors que l'année a été plus faible pour les margarines et les huiles de cuisson. Le chiffre d'affaires a néanmoins augmenté de pas moins de 11% et l'EBITDA de 14% grâce à la maîtrise des coûts. Cette année, il sera important de répercuter les coûts plus élevés des matières premières sur les clients, sans trop affecter les volumes. Ce qui en soi ne sera pas si évident. Cependant, le bilan est plutôt sain avec un ratio d'endettement (dette nette/EBITDA) de 1,4 à fin 2021.

Il s'agit d'une petite émission (encore plus petite que celle d'Immobel la semaine dernière), qu'il vaut donc mieux considérer comme un investissement 'buy and hold'. Négocier cette obligation sur le marché secondaire ne sera pas facile compte tenu de la négociabilité limitée. Les conditions sont correctes. Le taux belge à 7 ans est d'environ 1,95% (ce taux spécifique était encore négatif entre mai 2019 et janvier 2022!), ce qui signifie que Vandemoortele offre 3,3% d'intérêt en plus que le taux souverain. Il s'agit certes d'une obligation subordonnée, ce qui bien sûr comporte plus de risques si l'entreprise est en mauvaise posture.

Vous pouvez souscrire à cette obligation de détail, mais ne le faites pas pleinement. En effet, les taux augmentent sur le marché et nous nous attendons à ce que cela continue pendant un certain temps. Pour les obligations aussi, il faut se constituer progressivement la partie obligataire de votre portefeuille. Il est préférable de souscrire à cette obligation le vendredi 24 juin 2022, car la période de souscription se clôturera très probablement anticipativement après un jour. Toutefois, il est à nouveau décevant que le prix de souscription soit à nouveau supérieur à 100% (désormais même 101,875%!), ce qui n'est pas bon pour le rendement net. L'emprunt en grosses coupures de Vandemoortele, qui échoit dans seulement 17 mois et qui se négocie depuis peu sous le pair (99,15%), offre actuellement 2,65% nets, tandis que le coupon brut est de 3,5%.