Dossier Immobilier: les SIR

©Filip Ysenbaert

Les SIR qui étaient considérées autrefois comme un placement ‘sûr’ ont été pénalisées par la hausse rapide des taux cette année. L'important indice immobilier EPRA a chuté de 36% cette année. Nous avons examiné de plus près les différents segments immobiliers du segment des SIR. A 'L’Investisseur', les SIR relèvent toutes du pilier 'valeur de rendement', déjà parce qu'une SIR est légalement tenue de distribuer au moins 80% du bénéfice aux actionnaires.

Aperçu

► Dans INV 43, nous revenions sur l'immobilier de santé.

La baisse de cours des acteurs de ce segment est progressivement exagérée. Notre coup de coeur va à Cofinimmo (C+ 2, ) si ce groupe cède son portefeuille de bureaux dans les prochains mois

► Dans INV 47, nous revenions sur l'immobilier commercial.

Dans l'immobilier commercial, nous optons pour des bilans sains. Les rendements sont en tout cas légèrement supérieurs à ceux des autres segments. Notre choix s'est porté sur Wereldhave Belgium .

► Dans INV 50, nous sommes revenus sur l'immobilier logistique et l'immobilier résidentiel

En Immobilier Logistique, Montea (C+ 2, ) s'impose comme notre préférée.

En Immobilier résidentiel, nous mettons en avant Home Invest (C+2, ) comme conseil d'achat.

Conclusion

Quelle SIR mérite le plus d’être reprise en portefeuille ? Cela dépend beaucoup de la croissance potentielle du portefeuille, de la durabilité et de la taille du dividende, ainsi que du bilan. Au sein du segment de l'immobilier de santé, nous préférons Cofinimmo, et nous espérons secrètement que cette SIR mixte vendra son portefeuille de bureaux, devenu indépendant. Wereldhave Belgium, en revanche, obtient notre préférence dans le segment du commerce de détail, principalement en raison du bilan sain et de la belle décote par rapport à la valeur intrinsèque. Au sein du segment résidentiel, pour lequel nous restons prudents pour l'instant, nous opterions pour Home Invest Belgium.

Notre conseil d'achat au sein du segment SIR (bien que nous ne donnions pas de conseil " A " clair) va à Montea. Le groupe est en croissance régulière, le taux d'endettement est descendu à 39% du fait de la récente augmentation de capital de novembre, l'action est cotée en dessous de sa valeur intrinsèque et, compte tenu du faible taux de distribution d'environ 80%, le dividende semble soutenable pour nous.