L'Investisseur portefeuille

Commentaire

La semaine dernière, nous avons perçu l’acompte sur dividende (1,54 EUR p.a.) de Solvay. En termes nets, nous avons touché 48,51 EUR.

Transactions

Croissance durable

Le constructeur français de trains et de tramways Alstom publiera mercredi avant bourse son chiffre d’affaires et les commandes pour le troisième trimestre fiscal. Du côté du C.A., les analystes visent une hausse d’un peu plus de 6%. C’est proche de la croissance annuelle moyenne des ventes du groupe de 5% jusqu’en 2025. A fin septembre, le carnet de commandes s’élevait à 85,9 Mrd EUR, soit plus de 5 années de chiffre d’affaires pour l’exercice en cours se terminant en mars. Le ratio ‘book-to-bill’ (les nouvelles commandes par rapport au chiffre d’affaires) devrait être supérieur à 1 sur l’ensemble de l’exercice. Après le premier semestre fiscal, ce ratio était déjà de 1,25. Et les conditions de marchés sont favorables. Dans les 18 mois à venir, ce sont encore 108 Mrd EUR (appels d’offres) d’opportunités qui se présenteront, dont la majorité en Europe. Bien qu’aucun chiffre en termes de bénéfice ne soit publié lors de cette mise à jour, nous comptons sur la confirmation des objectifs annuels. Cela implique une marge opérationnelle (EBIT) de 5,1 à 5,3%, et surtout, un cash-flow libre positif de 100 à 300 Mio EUR (consensus: 166 Mio EUR). Les analystes bancaires expriment parfois des inquiétudes quant à une éventuelle augmentation de capital. Des inquiétudes qui pourront être définitivement levées si le cash-flow libre continue d’évoluer dans la bonne direction.

Melexis va doubler ses activités en Malaisie, représentant un investissement de 70 Mio EUR. Depuis 2015, les activités du groupe sont hébergées dans une installation à côté de la société sœur et producteur X-FAB, ce qui réduit les coûts logistiques. De cette manière, Melexis répond au doublement attendu de la demande de puces automobiles dans les dix prochaines années.

Siemens a remporté un méga contrat (3 Mrd EUR) en Inde pour la livraison de locomotives. Il s’agit du plus gros contrat jamais réalisé pour des locomotives pour le  pôle mobilité de l’entreprise. Indian Railways a commandé 1 200 locomotives et est lié à un contrat de maintenance de 35 ans. Le contrat sera inscrit au carnet d’ordres pour l’exercice en cours (à fin septembre ‘23). Avec 24 millions de passagers et 22 000 trains, le marché indien est le plus grand marché de transport ferroviaire au monde. Siemens Energy a émis un avertissement suite au malaise chez sa filiale Gamesa (éoliennes).

L’activiste Ryan Cohen a acheté pour plusieurs centaines de millions de dollars d’actions d’Alibaba ces derniers mois. Il fait pression sur la direction pour accélérer le programme de rachat d’actions. L’activiste est devenu célèbre pour sa participation dans GameStop. Selon Cohen, Alibaba pourrait renouer avec des taux de croissance de plus de 10% dans les années à venir. Quant à la croissance du cash-flow libre, elle devrait être deux fois plus élevée, selon l’activiste. En novembre, le groupe a déjà approuvé un relèvement du programme de rachat de 15 à 40 Mrd USD. Cohen trouve ce montant trop faible et veut que le groupe rachète pour au moins 60 Mrd USD d’actions propres.

Valeurs de rendement

Ageas a de nouveau été approché en vue d’un rachat par ‘BE Group’, un consortium de plusieurs hommes d’affaires et financiers belges. BE Group a également recherché le financement nécessaire. Une offre de BE Group serait en concurrence avec le gouvernement belge, qui a récemment pris une participation de 6%. La position du chinois Fosun (10% du capital) est également inconnue. Le retournement des bourses chinoises depuis décembre s’est traduit par une nette hausse du cours d’Ageas. Mais c’est précisément la volatilité de ces marchés qui avait poussé le groupe à légèrement abaisser ses objectifs en novembre. Nous doutons qu’une prise de contrôle par BE Group implique une prime significative. La semaine passée, nous avons abaissé la recommandation à ‘conserver’ et attendons les résultats annuels fin février.

Value

Le gestionnaire de fonds français Amundi, qui a récemment racheté Lyxor, a franchi la limite de 15% du capital du conglomérat diversifié Bouygues. Cela en fait le deuxième actionnaire du groupe après la famille fondatrice, qui contrôle pas moins de 24,4% du capital au travers de la société SCDM.

Compagnie des Alpes publie aujourd’hui après-bourse son C.A. du 1er trimestre fiscal. Curieux de savoir comment la saison de ski a commencé, car au départ, il n’y avait pas assez de neige. Heureusement, les domaines skiables de CDA sont situés à une altitude plus élevée, là où il y avait généralement encore assez de neige. Les rapports sur les effets du réchauffement climatique sur les domaines enneigés ont certes créé une image négative du secteur. La période la plus importante est et reste le 2e trimestre fiscal (janvier-mars) et les conditions d’enneigement semblent propices à cela. Autre point important : les prix de l’énergie baissent. En décembre,  CDA avait mis en garde contre une augmentation de la facture d’électricité de 25 à 65 Mio EUR.

Promesses & turnarounds

Tessenderlo a réalisé une nouvelle acquisition. Celle-ci n’affectera guère les résultats du groupe et concerne une reprise des activités de marketing et de vente des engrais à base de thiosulfate d’ammonium (ATS), produits par Esseco à Trecate (Italie). Désormais, Tessenderlo sera impliqué dans les ventes, le fournisseur italien de produits chimiques soufrés et de sous-produits soufrés sera responsable de la production. Les activités seront transférées à la filiale d’engrais Kerley, qui pourra ainsi élargir sa gamme de produits.

Vous lirez ici une analyse au sujet de Brunel. Le conseil est relevé à ‘acheter’. 

Ordres exécutés

Informations complémentaires
Date Order type Stock Statut
13/10/2022 Achat GBL 40 x 70,22 €
13/09/2022 Vente SHELL PLC 153 x 27,03 €
12/09/2022 Achat ABN AMRO BANK N.V. 3 x 10,20 €
07/09/2022 Achat NN Group 2 x 40,55 €
11/08/2022 Achat Sanofi 30 x 79,84 €
02/08/2022 Achat Gimv 2 x 45,50 €
15/06/2022 Achat NN Group 3 x 45,91 €
plus

De quoi se compose L'Investisseur Portefeuille

Le portefeuille d’actions n’est pas un portefeuille fictif mais bien réel. Les ordres sont communiqués à l’avance, ce qui vous permet de vendre et d’acheter en même temps que nous. Ceci en vous envoyant un email ‘INV Alert’. A vous donc, de simplement placer le même ordre en ligne ou de le transmettre à votre banque ou courtier. Sur notre site web ou via votre smartphone, vous pouvez voir les ordres qui sont en note. Ainsi, vous serez en mesure d’obtenir le même rendement. Attention: ce portefeuille se limite aux actions. Évidemment, un portefeuille d’investissement diversifié doit nécessairement inclure des obligations, de l’immobilier coté, des fonds, du cash et éventuellement un peu d’or. Et ne pas oublier que, pour la plupart des personnes, le bien immobilier constitue toujours la plus grande et meilleure partie de votre patrimoine.

Notre méthode de sélection

Avec un rendement de 9%/an en moyenne depuis sa création en 1984, nous avons montré que le portefeuille de L’Investisseur peut constituer une bonne base pour votre propre portefeuille. Un return obtenu en dépit des multiples crises traversées. Nous essayons de diversifier au maximum notre portefeuille, qui est pour près de 75% composé de valeurs avec un risque inférieur ou conforme au marché, c’est-à-dire des actions à rating 1 & 2. Environ 25% du poids du portefeuille peut avoir un degré de risque 3 (ou plus bas), pour garantir le taux de qualité.