L'Investisseur portefeuille

Commentaire

Notre ordre d’achat pour Siemens a été exécuté jeudi à la limite proposée de 112 EUR. En tenant compte de 9,75 EUR de frais de courtage et 9,80 EUR de taxe boursière, cet ordre nous a coûté 2.819,55 EUR.

Transactions

La semaine dernière, nous avons perçu quelques dividendes. Le dividende final de Solvay a rapporté 74,02 EUR. Chez ABN Amro, nous avons opté pour un réinvestissement du dividende net. Nous avons reçu 6 titres supplémentaires et 0,68 EUR de cash.
Le dividende de
Fagron a rapporté 13,3 EUR. Nous avons reçu 48,31 EUR sur notre compte pour le dividende spécial en cash d’ING.

Hier, NN Group cotait ex-dividende. Nous optons pour le dividende en actions. Brunel a aussi détaché son dividende hier. Nous optons pour le réinvestissement du dividende net (DRIP). 

Croissance durable

Alibaba publiera jeudi ses résultats annuels (exercice financier à fin mars). Cisco a publié ses chiffres la semaine passée. Nous avons abaissé le conseil (lire page 13).

Prosus a souffert la semaine dernière des maigres chiffres de sa participation-phare Tencent. Le ralentissement économique en Chine et les réglementations gouvernementales ont entraîné un ralentissement des ventes pour le 7ème trimestre consécutif. Le C.A. a à peine augmenté, les revenus ‘pub’ ayant chuté de 18%. La décote (+/- 56%) du holding Prosus est si élevée que les positions sont certainement à conserver.

Un accord entre deux valeurs de notre portefeuille: Ackermans & vHaaren vend Anima (soins pour personnes âgées) à AG, qui fait partie d’Ageas. Pour le groupe d’investissement, il s’agit d’une belle opération, également en termes de taille. La vente d’Anima, fondée en 2007, rapportera environ 300 Mio EUR. Cela se traduira par une belle plus-value de plus de 230 Mio EUR. Ajoutons à cela la plus-value sur la vente de ses 30% dans Manuchar (80 Mio EUR). AvH annonce du coup qu’il publiera un bénéfice net record. Cependant, il y avait aussi de moins bonnes nouvelles pour AvH. Sa filiale à 62,1% CFE, qui a indiqué que l’IPO de sa filiale DEME est prévue pour le 30 juin, a déclaré que le bénéfice 2022 sera inférieur à celui de 2021 en raison de coûts plus élevés.

Valeurs de rendement

Le C.A. d’EVS a grimpé d’un bon 35% au 1er trimestre. Le carnet d’ordres évolue également favorablement, de sorte que les prévisions de C.A. se sont répétées. La marge brute évolue conformément aux attentes.

Ageas augmente sa participation dans la filiale commune indienne d’assurance-vie Ageas Federal Life Insurance Company de 49% à 74%. Le solde reste entre les mains du partenaire Federal Life. Le groupe belge verse pour cela près de 69 Mio EUR en cash.

Value

Compagnie des Alpes publiera ce 24 mai ses chiffres semestriels. Le C.A. a déjà été publié fin avril et il était bien meilleur que prévu. Nous sommes curieux de l’évolution de la dette, de l’impact de l’inflation des coûts et du début de la saison des parcs d’attraction.

Eurazeo réalise un bon 1er trimestre. Les actifs sous gestion ont augmenté de 41,5% en glissement annuel, à 32,2 Mrd EUR. Ceci est important pour les revenus de commissions. En effet, le propre portefeuille d’Eurazeo, composé exclusivement de ‘private equity’, ne vaut ‘que’ 9,4 Mrd EUR. Au 1er trimestre, Eurazeo a réalisé plus d’achats que de ventes, ce qui a quelque peu creusé sa dette. Le 3 mai, Eurazeo a également détaché un solide dividende de 3 EUR p.a. Le taux d’endettement (dette nette/portefeuille) n’est toutefois que de 11%. Plusieurs dossiers de vente seront bouclés dans les semaines à venir, ce qui améliorera ensuite sa situation bilancielle. Eurazeo a débuté le rachat d’actions propres pour 100 Mio EUR. 

Suedzucker a enregistré un C.A. de 7,6 Mrd USD au cours de l’exercice 2021/22. L’EBITDA s’élève à 692 Mio EUR et l’EBIT à 332 Mio EUR, nettement plus que l’an dernier (236 Mio EUR). Tous les pôles se sont bien comportés, à l’exception des ‘produits de spécialité’, où la hausse des coûts des matières premières, de l’énergie et de la logistique a pesé sur la rentabilité. Comme indiqué précédemment, Suedzucker table sur un C.A. de 8,7 à 9,1 Mrd EUR pour le nouvel exercice et un EBITDA de 660 à 760 Mio EUR. Le 1er trimestre devrait déjà afficher une hausse significative du C.A. et de l’EBITDA. Avec Strategy 2026 PLUS, le groupe voit un peu plus loin et veut se transformer d’un groupe de matières premières en un fournisseur de solutions végétales pour un monde sain et durable.

In / out

Informations complémentaires
Date Stock Statut
25/05/2022 JUNGHEINRICH AG 120 x 22,34 € - Achat - réalisé
20/05/2022 ABN AMRO BANK N.V. 6 x 11,02 € - Achat - réalisé
19/05/2022 SIEMENS AG 25 x 112,00 € - Achat - réalisé
17/05/2022 JUNGHEINRICH AG 120 x 22,34 € - Achat - placé
29/04/2022 GSK 202 x 1.812,00 GBX - Vente - réalisé
plus

De quoi se compose L'Investisseur Portefeuille

Le portefeuille d’actions n’est pas un portefeuille fictif mais bien réel. Les ordres sont communiqués à l’avance, ce qui vous permet de vendre et d’acheter en même temps que nous. Ceci en vous envoyant un email ‘INV Alert’. A vous donc, de simplement placer le même ordre en ligne ou de le transmettre à votre banque ou courtier. Sur notre site web ou via votre smartphone, vous pouvez voir les ordres qui sont en note. Ainsi, vous serez en mesure d’obtenir le même rendement. Attention: ce portefeuille se limite aux actions. Évidemment, un portefeuille d’investissement diversifié doit nécessairement inclure des obligations, de l’immobilier coté, des fonds, du cash et éventuellement un peu d’or. Et ne pas oublier que, pour la plupart des personnes, le bien immobilier constitue toujours la plus grande et meilleure partie de votre patrimoine.

Notre méthode de sélection

Avec un rendement de 9%/an en moyenne depuis sa création en 1984, nous avons montré que le portefeuille de L’Investisseur peut constituer une bonne base pour votre propre portefeuille. Un return obtenu en dépit des multiples crises traversées. Nous essayons de diversifier au maximum notre portefeuille, qui est pour près de 75% composé de valeurs avec un risque inférieur ou conforme au marché, c’est-à-dire des actions à rating 1 & 2. Environ 25% du poids du portefeuille peut avoir un degré de risque 3 (ou plus bas), pour garantir le taux de qualité.