Sélections d'achat

Actions de qualité pour les investisseurs "buy-and-hold", comme valeur établie pour chaque portefeuille.

commmentaire

e C.A. d’Alstom a augmenté de 8% à 4,22 Mrd EUR au 3e trimestre fiscal, légèrement mieux que prévu. De plus, le groupe a signé pour 5,15 Mrd EUR de commandes, soit un ratio book-to-bill de 1,2. L’objectif d’au moins 1 sur l’exercice sera dépassé. Au dernier trimestre, le constructeur de trains et de tramways réalisait déjà 58% de son C.A. dans la signalisation, les services et les systèmes. Alstom réussit également à bien gérer les enjeux de la chaîne d’approvisionnement et de l’énergie, de sorte que tous les objectifs annuels (e.a. cash-flow libre de 100-300 Mio EUR) et les objectifs à moyen terme sont confirmés.

Aalberts quitte la sélection ‘Valeurs de base’. Depuis janvier, le titre a déjà grimpé de 20%. Le conseil est abaissé d’un cran, à ‘conserver fermement’.

In/out

Informations complémentaires
Datum Action Statut
30/01/2023 AALBERTS NV Supprimé
02/12/2022 AALBERTS NV Ajouté
17/11/2022 SIEMENS AG Supprimé
02/05/2022 SIEMENS AG Ajouté
16/12/2021 Wendel Ajouté
plus
Actions pour les investisseurs dynamiques, qui sont susceptibles de donner une impulsion supplémentaire à un portefeuille, mais qui comportent un risque plus grand.

commmentaire

Porsche SE Holding rejoint la Sélection d’Achat Active. Le holding (voir aussi notre analyse) est un placement indirect dans la marque Porsche et dans Volkswagen, fortement sous-valorisé. Et cela avec une ristourne de plus de 40 %. Tant la réduction de la décote que la hausse des participations sous-jacentes confèrent à l’action un potentiel de hausse substantiel.

In/out

Informations complémentaires
Datum Action Statut
30/01/2023 Porsche Automobil Holding Ajouté
16/01/2023 Gen Digital Ajouté
01/12/2022 Vopak Koninklijke Supprimé
28/11/2022 Volkswagen AG Vz Supprimé
21/10/2022 X-FAB Supprimé
plus
Actions des régions de croissance, uniquement pour les investisseurs pouvant/voulant supporter un risque plus élevé, comme diversification pour leurs portefeuilles.

commmentaire

En 2022, les bourses mondiales ont souffert de la géopolitique, de l’inflation, de la hausse des taux et du ralentissement économique. Les pays émergents ont été particulièrement touchés par la fermeté du dollar et par la politique covid de la Chine.

L’indice MSCI Emerging Markets a perdu plus de 20%. Néanmoins, il est frappant de constater que de nombreux pays émergents, en particulier les producteurs de matières premières, ont quand même réalisé un rendement positif. La chute de l’indice s’explique principalement par des corrections de plus de 30% des principales valeurs technologiques Taiwan Semiconductor, Samsung Electronics, Tencent et Alibaba.

Vers où se tourner en 2023?

L’année 2023 commencera avec de nombreuses incertitudes. La situation géopolitique reste complexe et les économies des pays riches ralentissent. Les marchés ont déjà largement anticipé, mais on s’attend à de la volatilité lorsque les facteurs positifs et négatifs se manifesteront, conduisant finalement à un ‘marché du lapin’ sans direction claire. Dans tous les cas, en raison de leur démographie, de leur urbanisation et de la croissance de leur classe moyenne, les pays émergents sont une diversification attrayante. La croissance moyenne du PIB restera supérieure à celle des pays développés.

Les pays de l’ASEAN, orientés vers l’exportation, restent vulnérables en raison du danger de récession dans les pays les plus développés. Bien que ces bourses soient assez bon marché et que les entreprises soient fondamentalement plus solides que lors des crises précédentes, nous attendons actuellement davantage:

1°) des pays qui, grâce à leur vaste marché intérieur, dépendent moins du commerce mondial, comme l’Inde, l’Indonésie et de plus en plus la Chine (voir plus loin). Ils représentent 40% de la population mondiale.

2°) des pays qui ont commencé très tôt à relever leur taux court. Le Brésil et le Chili avaient déjà commencé en 2021 et pourraient également être les premiers à baisser à nouveau en 2023. Les pays asiatiques, en revanche, accusent un certain retard dans ce domaine.

► Selection d’achat

 KraneShares China Internet

Malgré le récent rebond, les principales valeurs Internet chinoises (Alibaba, Baidu...) sont toujours valorisées assez faiblement. L’état ne semble pas dans l’immédiat envisager d’imposer de nouvelles restrictions et compte même sur le secteur pour aider l’économie à repartir.

 iShares MSCI Amérique latine

Le Brésil et le Mexique, qui dominent le tracker Amérique latine, ont des taux réels positifs atténuant les attentes d’inflation et soutiennent les devises. Le tracker est diversifié avec des poids lourds dans la banque (Itau Unibanco, Banco Bradesco...), le pétrole et les matières premières (Vale, Petrobras...), mais aussi dans des secteurs plus défensifs (America Movil, Femsa, Walmart Mexico...).
 Mercadolibre

Le plus grand magasin en ligne d’Amérique latine a encore beaucoup de potentiel de croissance. Il gagne des parts de marché et améliore sa rentabilité. Entre-temps, de nouveaux investissements sont en cours dans la logistique. Le pôle fintech, qui représente près de la moitié du C.A., se développe dans les produits d’assurance et d’investissement.
 Cosan

Cosan offre une diversification intéressante dans les carburants brésiliens, la distribution de gaz, le sucre, l’éthanol, la logistique et le minerai de fer. Le holding cote plus de 25% sous sa valeur intrinsèque.

 Bancolombia

La bourse colombienne et surtout la devise ont chuté de façon significative depuis que le pays a porté au pouvoir un président de gauche pour la première fois de son histoire. La plus grande banque semble avoir été trop lourdement pénalisée et est devenue historiquement bon marché avec un C/B attendu d’environ 5.

 Jardine Matheson

Pour un investissement en Asie, nous privilégions toujours ce holding diversifié, actif dans des secteurs variés (immobilier, automobile, logistique, hôtellerie, supermarchés, agro-alimentaire, agriculture...). La réouverture de l’économie chinoise pourrait conduire à un net rebond. Outre en Chine/Hong Kong, le holding investit surtout en Indonésie. 

In/out

Informations complémentaires
Datum Action Statut
28/12/2022 Cosan SA Ajouté
28/12/2022 MercadoLibre Ajouté
28/12/2022 Bancolombia SA Ajouté
28/12/2022 SAMSUNG EL.GDR Supprimé
12/08/2022 BRF - Brasil Foods SA Supprimé
plus