Sélections d'achat

Actions de qualité pour les investisseurs "buy-and-hold", comme valeur établie pour chaque portefeuille.

commmentaire

Siemens n’a pas totalement convaincu lors de son troisième trimestre fiscal. Le groupe a dû déprécier 2,9 Mrd EUR d’actifs (Siemens Energy, Russie), entraînant une perte nette de 1,82 EUR p.a. La marge opérationnelle des différentes divisions était de 17%, mais les analystes tablaient sur une marge de 17,7%. La transition vers des revenus récurrents et le ‘software as a service’ (Saas), les problèmes d’approvisionnement et les confinements en Chine ont temporairement pesé sur les marges. Les objectifs annuels de marge ont été en grande partie confirmés. Il n’y a que dans le pôle mobilité que la marge sera d’environ 8% au lieu des 10,25% prévus. Le groupe a commencé l’exercice avec une prévision de bénéfice de 8,7 à 9,1 EUR p.a. Hors éléments exceptionnels, le groupe est encore sur la bonne voie pour atteindre cet objectif, mais compte tenu de la plus-value sur la récente vente d’actifs (activité de colis, joint-venture Valeo-Siemens) et des dépréciations, le bénéfice de l’année entière sera d’environ 5,5 EUR p.a. Jusque-là les mauvaises nouvelles. Le groupe a vu le nombre de nouvelles commandes augmenter de 22 Mrd EUR au troisième trimestre, menant à un carnet d’ordres record de 99 Mrd EUR. En conséquence, le chiffre d’affaires annuel devrait croître entre 6 et 8%. Parallèlement, le groupe a enregistré un cash-flow libre de 2,47 Mrd EUR dans les activités industrielles au 3ème trimestre. Selon la direction, l’évolution du cash-flow libre est un meilleur indicateur pour la performance de Siemens et a poussé le groupe à accélérer le rachat d’actions. Depuis novembre, le groupe a racheté pour 1,1 Mrd EUR de ses propres actions, dont 274 Mio EUR en juillet. La direction est convaincue que Siemens est sur la bonne voie et peut profiter à l’avenir de la numérisation accrue de l’industrie.Pour Siemens, la transformation vers une industrie européenne sans gaz est une opportunité commerciale.

In/out

Informations complémentaires
Datum Action Statut
02/05/2022 SIEMENS AG Ajouté
16/12/2021 Wendel Ajouté
19/11/2021 Ageas Supprimé
10/11/2021 Exor SpA Supprimé
15/10/2021 Ageas Ajouté
plus
Actions pour les investisseurs dynamiques, qui sont susceptibles de donner une impulsion supplémentaire à un portefeuille, mais qui comportent un risque plus grand.

commmentaire

Mardi dernier, nous avons retiré Jungheinrich de la Sélection d’Achat Active, après une ‘notification’ sur votre smartphone et un mail INV Alert. Ces dernières semaines, l’action du constructeur de chariots élévateurs avait bien rebondi et avait ainsi grimpé de plus de 15% depuis son inclusion dans la sélection d’achat. Bien que l’action reste valorisée bon marché (environ 4 fois l’EBITDA), nous attendrions désormais une faiblesse du cours pour acheter. Elle a donc quitté la Sélection d’Achat Active. Le 12 août, la société publiera ses résultats semestriels.

Porsche, la filiale de voitures de luxe de Volkswagen, cherche à attirer les principaux investisseurs du Moyen-Orient pour son IPO. Volkswagen vise une valeur boursière de 60 Mrd EUR pour Porsche lors de l’introduction en bourse. Ce n’est que légèrement moins que la valeur boursière de l’ensemble de Volkswagen, de sorte que l’IPO reste un catalyseur de cours important. Le récent rebond du cours de son pair du secteur Ferrari est déjà un point positif. 

 

In/out

Informations complémentaires
Datum Action Statut
02/08/2022 JUNGHEINRICH AG Supprimé
16/05/2022 JUNGHEINRICH AG Ajouté
28/03/2022 Lucas Bols Ajouté
11/02/2022 NortonLifeLock Supprimé
22/12/2021 Citrix Systems Supprimé
plus
Actions des régions de croissance, uniquement pour les investisseurs pouvant/voulant supporter un risque plus élevé, comme diversification pour leurs portefeuilles.

commmentaire

Nous retirons BRF de la sélection d'achat après des résultats trimestriels décevants. Le producteur de viande brésilien a enregistré une perte plus importante que prévu. Le groupe a augmenté ses prix de vente, mais cela s'est avéré insuffisant pour l'instant pour compenser la hausse des coûts des céréales et de l'énergie. De plus, la demande au Brésil a été quelque peu décevante. BRF a eu beaucoup de succès dans la division 'halal' et s'attend à un deuxième semestre solide, en partie grâce au tourisme lors de la Coupe du monde au Qatar (novembre et décembre). BRF s'attend également à ce que les coûts soient inférieurs au second semestre.

In/out

Informations complémentaires
Datum Action Statut
12/08/2022 BRF - Brasil Foods SA Supprimé
08/07/2022 BRF - Brasil Foods SA Ajouté
08/06/2022 SAMSUNG EL.GDR Ajouté
03/06/2022 Enel Americas SA Supprimé
12/04/2022 Gerdau SA Supprimé
plus