Akamai Technologies

C+2
Conseil
C+
Conserver & (r)acheter sur repli
Degré de risques
2
Risque moyen
Changements de conseil
CD
INV 4x4 Pilier Croissance Durable

Points d'attention

Chiffres un peu meilleurs que prévu. Continue de souffrir du dollar cher et du malaise du monde Internet chinois. Les marges seront sous pression.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Internet
Site web http://www.ir.akamai.com/
Activité
Prestataire de services pour le secteur internet. Offre des solutions pour rendre l'internet plus performant

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Chiffre d'affaires 3,6 Mrd $
Bénéfice p.a. 5,25 $
Valeur comptable p.a. 24,94 $

Dernière mise à jour

Akamai candidat au rachat ?

La direction d’Akamai jetterait-elle l’éponge? En juillet, des rumeurs abondaient selon lesquelles un acteur de private equity cherchait un soutien financier pour lancer une OPA sur le fournisseur de services Internet et médias. En tenant compte d’une prime, on est vite à 115-130 USD p.a. On parle donc de plus de 21 Mrd USD à financer par de la dette, ce qui n’est pas aisé actuellement.

Depuis des années, la direction et les fondateurs s’efforcent de faire passer l’action à un niveau supérieur. Un trimestre maigre ou un avertissement d’un pair ou d’un client annule souvent cet effort. Actuellement, c’est surtout la cherté du dollar (47% du C.A. hors US) et la décompression suite au boom du trafic Internet de la pandémie qui pèsent sur la croissance de l’entreprise. Au dernier trimestre, il y avait encore une croissance de 6%, mais dans les services Internet traditionnels (e.a. l’e-commerce, les jeux et les médias/le streaming), on note une baisse de 11%. Heureusement, le groupe a investi dans les produits de cybersécurité il y a quelques années et récemment dans ‘compute’ (apps et cloud).

La cybersécurité a connu une belle croissance de 21% (hors hausse du dollar). De nombreux nouveaux clients rejoignent la plateforme Zero Trust Security et cela génère du C.A. récurrent. Chez Compute - toujours le plus petit pôle - le C.A. a même augmenté d’un bon 78%. En raison des coûts d’interconnexion élevés entre les plateformes de cloud public (Microsoft, Amazon.com) et les fournisseurs de contenu à l’utilisateur, de plus en plus de clients choisissent désormais de louer une partie de l’espace cloud directement auprès d’Akamai (Linode). Ce service est encore petit et surtout en phase de test, mais il peut devenir un nouveau pôle de croissance. Akamai a averti que les investissements dans la cybersécurité et le cloud pourraient ramener la marge EBIT sous les 30% à court terme. Au deuxième trimestre, celle-ci n’était que de 29%.

A long terme, un gros potentiel de croissance, mais dans un premier temps avec des marges plus faibles. Dans le même temps, Akamai est toujours valorisé sur la base de ses activités traditionnelles, qui représentaient pour la première fois moins de la moitié du C.A. (46% au dernier trimestre).

Conseil :   C+2

Chez Akamai - l’Elia du secteur Internet en raison de la croissance plus lente dans un environnement branché - la baisse de la marge a été mal accueillie. Avec la cybersécurité et compute, deux pôles sont peut-être à la veille d’une croissance importante, mais on est encore en phase d’investissement, au moins jusqu’au second semestre 2023. Entre-temps, le titre a déjà glissé à des niveaux plus attractifs, justifiant une ‘première position’.

Points d'attention

Chiffres un peu meilleurs que prévu. Continue de souffrir du dollar cher et du malaise du monde Internet chinois. Les marges seront sous pression.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Internet
Site web http://www.ir.akamai.com/
Activité
Prestataire de services pour le secteur internet. Offre des solutions pour rendre l'internet plus performant

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Chiffre d'affaires 3,6 Mrd $
Bénéfice p.a. 5,25 $
Valeur comptable p.a. 24,94 $