Unibail-Rodamco-Westfield

C+2
Conseil
C+
Conserver & (r)acheter sur repli
Degré de risques
2
Risque moyen
PT
INV 4x4 Pilier Promesses & turnarounds

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
09/02/2023 Résultats annuels

Points d'attention

Bon Q3. Relève les prévisions de bénéfice pour 2022 à 'au moins 9,1 EUR p.a.' (auparavant : au moins 8,9 EUR). Dette réduite.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Immobilier
Site web https://www.urw.com/en/investors
Activité
Société immobilière franco-néerlandaise. A racheté en 2018 l'australien Westfield (avec un beau portefeuille américain).

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Bénéfice p.a. 9,15 €

Dernière mise à jour

Unibail-Rodamco-Westfield, vue sur la reprise d'un dividende

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) pèse 7,8 Mrd EUR en bourse. Sachant que ce géant de l’immobilier a payé 16 Mrd USD pour l’australien Westfield fin 2017 (surtout présent au R.-U. et aux É.-U.), beaucoup de valeur a été perdue. Le groupe fusionné est connu pour ses 80 méga centres commerciaux dans 12 pays. Ce segment connaît des moments difficiles depuis 2017 en raison de la montée de l’e-commerce, tandis que les fermetures de magasins de plusieurs mois lors de l’année Covid 2020 ont fait mal. Ces dernières années, ces biens se sont vu attribuer une valeur de plus en plus faible par les experts immobiliers indépendants, tandis que les dettes restaient élevées, en partie suite au rachat de Westfield. Le taux d’endettement plus élevé a contraint la direction à annoncer un gel des dividendes jusqu’à l’exercice 2022 inclus. Un dividende est à nouveau prévu pour l’exercice 2023 (premier versement au printemps ‘24). Peut-être aurons-nous plus d’infos à ce sujet lors des chiffres annuels (le 9 février).



En termes de bénéfice, on note déjà un beau rebond de 6,91 EUR en 2021 à ‘au moins 9,10 EUR’ pour 2022. Il s’agit-là des perspectives relevées lors des chiffres du 3e trimestre. A cet égard, la prévision de dividende (par les analystes) d’environ 5 EUR semble réaliste, représentant près de 9% brut. URW évolue également dans la bonne direction en termes de bilan. Comme la plupart des groupes immobiliers, un ratio LTV (dette/portefeuille total) d’environ 40% est visé. Le dernier chiffre était de 42%. Notons que S&P attribue à URW un rating BBB+ (avec perspective stable). Une augmentation de capital aux cours actuels n’est pas envisageable pour réduire davantage le ratio d’endettement. Cela doit donc provenir de la vente de biens. En Europe, les dossiers de vente sont limités (encore 800 Mio EUR). En revanche, et cela fait des mois qu’on en parle, URW veut réduire fortement le portefeuille américain (+/- 13,1 Mrd USD). Mais cela est particulièrement  lent.  Après une récente vente début janvier, le compteur s’établit à 1,3 Mrd USD. Si le portefeuille américain est vendu aux valeurs reprises dans les comptes, le LTV retombera à 28,7%. En supposant qu’URW doive offrir une ristourne de 20% (compte tenu de la baisse de l’appétit pour l’investissement), le LTV ne baisserait qu’à 34,6%.

Investir de façon diversifiée dans l’immobilier européen

2022 est une année à oublier pour l’immobilier. Le tracker BNP Paribas Easy FTSE EPRA/NAREIT Eurozone Capped UCITS ETF Cap (LU0950381748), qui compte 40 positions - le top 10 représente 61% de l’ensemble - a perdu 32% l’an dernier, principalement en raison de la hausse des taux longs. Unibail-Rodamco-Westfield, le n°2 avec environ 9% du tracker, fait mieux (-21%), mais a perdu 4/5ème de sa valeur depuis le pic de 2015. Les SIR belges WDP (6%), Cofinimmo (3,8%) et Aedifica (3,7%) font partie du top 10. Du côté positif, c’est un tracker de capitalisation, ce qui est intéressant d’un point de vue fiscal. Les actions au sein du tracker offrent un rendement dividendaire moyen de 6,4% et ont un C/B de seulement 6,3. Digne d’intérêt pour un première position à long terme.

 

Conseil :   C+2

Les résultats vont dans le bon sens, et il y a vue sur un dividende au printemps ‘24. Les nouvelles concernant la vente de biens américains en particulier peuvent faire grimper le titre. Prenez une première position pour le long terme.

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
09/02/2023 Résultats annuels

Points d'attention

Bon Q3. Relève les prévisions de bénéfice pour 2022 à 'au moins 9,1 EUR p.a.' (auparavant : au moins 8,9 EUR). Dette réduite.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Immobilier
Site web https://www.urw.com/en/investors
Activité
Société immobilière franco-néerlandaise. A racheté en 2018 l'australien Westfield (avec un beau portefeuille américain).

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Bénéfice p.a. 9,15 €